Les personnes décédées par suicide auraient un point commun