ZEPSOM-Intergeneration – équipe

  
    
 

Chercheurs

Meng

Xiangfei Meng

Scientifique médical
Centre de recherche de l'Hôpital Douglas 
Professeur adjoint au département de psychiatrie Membre associé e au département d'épidémiologie
Biostatistique et santé au travail 
Université McGill

Xiangfei Meng, Une scientifique médicale  au Centre de recherche de l’Hôpital Douglas, professeure adjointe au département de psychiatrie et membre associée du département d’épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail de l’Université McGill et chercheuse au Fonds de la recherche en santé du Québec. Ses recherches portent sur la santé mentale des populations et l'épidémiologie neuro-psychiatrique. Elle utilise un large éventail de techniques pour étudier le rôle des facteurs de risque génétiques et environnementaux et leurs interactions avec la santé mentale générale  et les troubles mentaux tout au long de la vie avec un intérêt spécifique sur l’importance des stratégies de prévention dans divers environnements ethnoculturels. Sa liste de publications (plus de 55 articles) témoigne de sa forte productivité en matière de recherche et de ses expériences de recherche dans le domaine de la santé mentale et des troubles mentaux. Elle dirige actuellement une étude longitudinale populationnelle communautaire bien établie (financée par les IRSC) afin d'explorer la façon dont les facteurs susmentionnés ont contribué aux troubles mentaux liés au stress. (https://douglas.research.mcgill.ca/xiangfei-meng)

O'Donnel

Kieran O’Donnell

Professeur adjoint en  Épigénétique et Épidemiologie
Département de psychiatrie
Université McGill

Kieran O’Donnell est  co-chercheur principal de l’étude ZEPSOM-Bio et professeur adjoint d'épigénétique et d'épidémiologie au département de psychiatrie de l'Université McGill, boursier Azrieli Global de l'ICRA en développement du cerveau et de l'enfant et chercheur principal au Centre de neuroinformatique et de santé mentale de Ludmer. Les recherches de Kieran cherchent à comprendre comment nos premières expériences affectent  notre santé mentale tout au long de notre vie. L’équipe de recherche multidisciplinaire de Kieran combine des mesures de la fonction génomique à des approches épidémiologiques pour mieux comprendre les origines développementales de la santé mentale. Les domaines d’intérêt spécifiques comprennent la mise au point de modèles de prévision de la santé mentale de la mère et de l’enfant fondés sur des données biologiques, ainsi que la compréhension de la base biologique des différences individuelles dans la réponse du traitement aux programmes d’intervention précoce.

Caron

Jean Caron Ph.DRédacteur en chef de la revue Santé mentale au Québec
Directeur de l'équipe des IRSC en Épidémiologie sociale et psychiatrique
Professeur agrégé au Département de Psychiatrie Services, politiques et santé des populations
Université McGill
Institut universitaire en santé mentale Douglas

Jean Caron est à l'origine et directeur de l’équipe des Instituts de recherche en santé du Canada en épidémiologie sociale et psychiatrique qui a développé la première zone d’épidémiologie sociale et psychiatrique au Canada en ayant comme objectif principal d’établir les bases d’un outil permanent de développement et de transfert des connaissances en santé mentale par le biais d’une zone circonscrite d’études épidémiologiques (ECA). Ses études récentes visent à identifier les déterminants de la détresse psychologique et de la qualité de vie chez différentes populations : population générale, population pauvre, population avec des troubles de santé mentale. Il porte une attention particulière au soutien social comme facteur de protection en santé mentale. Les recherches de Jean Caron obtiennent une reconnaissance nationale et internationale. Il a été chercheur invité à l'Institut andalous en santé mentale au ministère de la santé d'Andalousie (Espagne). Il a également été professeur invité au Département de psychologie sociale à l'Universidad de Sevilla(Espagne). Il est consultant en épidémiologie sociale et psychiatrique pour l’Agence de santé publique du Canada, Statistiques Canada, la Direction de la santé publique du Québec et le National Institute of Health des USA.

Darcy

Carl D’Arcy

Professeur au département de psychiatrie 
Professeur à l’école de santé publique de l’Université de la Saskatchewan

Carl D’Arcy est professeur au département de psychiatrie (médecine) et à l’école de santé publique de l’Université de la Saskatchewan. Il a suivi une formation de sociologue mais a toujours travaillé dans des environnements multidisciplinaires. Il poursuit un programme de recherche actif sur la santé de la population, l'épidémiologie sociale et les déterminants de la santé, en mettant l'accent sur la santé mentale. Il a siégé à des comités d'examen d'organismes de financement nationaux et provinciaux, continue de réaliser de nombreuses publications et de réviser des revues canadiennes et internationales. Voir les publications sur: https://scholar.google.ca/citations?user=-LnNz-EAAAAJ&hl=en

Odgers

Candice Odgers

Professeure en psychologie scientifique
University of California Irvine

Candice Odgers est professeure en psychologie scientifique à l’University of California Irvine. Ses recherches portent sur l’influence des inégalités sociales et de l’adversité précoce sur la santé et le bien-être futurs des enfants, en insistant sur la manière dont les nouvelles technologies, notamment les téléphones portables et les outils Web peuvent être utilisées pour comprendre et améliorer la vie des jeunes. Odgers a été boursière William T. Grant, récipiendaire du prix de début de carrière décernés par l'American Psychological Association, celui de la Society for Research in Child Development, celui de  la Société royale du Canada et enfin celui de  l'Association for Psychological Science.  Une distinction pour sa contribution à la psychologie dans l'intérêt public en début de carrière lui a été décernée en 2015 et, en 2016, la bourse de recherche avancée de la Fondation Jacobs. Odgers est également membre de l'Institut canadien de recherches avancées, Programme de développement du cerveau et de l’enfant.

 

Ses recherches ont été publiées  dans des revues telles que l'American Journal of Psychiatry, Annual Review of Clinical Psychology, Developmental Psychology, Nature, Psychological Bulletin et Psychological Science. Des informations supplémentaires sur ses travaux en cours sont disponibles à l’adresse suivante: http://adaptlab.org/ .

Kobor

Michael Kobor

Professor and Canada Research Chair in Social Epigenetics
Sunny Hill BC Leadership Chair in Child Development

University of British Columbia, Canada

Dr. Michael S. Kobor est professeur au département de génétique médicale de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC). Le Dr. Kobor a reçu de nombreuses distinctions, notamment une chaire de recherche du Canada de niveau 1 en épigénétique sociale, une chaire de leadership en développement de l'enfant de Sunny Hill, en Colombie-Britannique, et une nomination en tant que Fellow senior du programme de développement du cerveau et du cerveau de l'Institut canadien de recherches avancées (ICRA). Champion de la recherche translationnelle, il dirige le thème «Healthy Starts» du BC Children’s Hospital. Le programme de recherche de M. Kobor met en lumière les origines développementales de la santé et des maladies. S'appuyant sur une profonde expertise en régulation des gènes et en épigénétique développée au cours de sa carrière, la recherche translationnelle du Dr. Kobor sur les populations humaines adopte une approche de cycle de vie pour comprendre la santé humaine. Grâce à un vaste réseau de recherche interdisciplinaire avec des partenaires du développement de l’enfant, de la psychologie, de la psychiatrie et de l’épidémiologie, ces études décryptent les mécanismes par lesquels les expositions environnementales et les expériences de la vie peuvent «se dissimuler» et affecter de manière persistante la santé et le comportement tout au long de la vie.

Lesage

Alain Lesage

Professeur au département de psychiatrie
Université de Montréal

Alain Lesage est actuellement professeur au département de psychiatrie de l'Université de Montréal. Scientifique accompli,  il concentre une grande partie de son travail sur les services de santé mentale et de lutte contre la toxicomanie. Il est également directeur médical de l'unité d'évaluation des technologies et des interventions en santé mentale de l'Institut universitaire de santé mentale de Montréal et directeur associé du Réseau québécois de recherche sur le suicide, les troubles de l'humeur et les troubles associés. Il était auparavant rédacteur en chef de Santé mentale au Québec et ancien président de l'Académie canadienne d'épidémiologie psychiatrique. Il est diplômé en médecine de l'Université de Sherbrooke et a terminé sa formation postdoctorale à l'Institut de psychiatrie et à l'hôpital Maudsley de Londres, en Angleterre. Et à l'Istituto di psichiatria de Vérone, en Italie. Il a été chercheur invité à la Harvard School of Public Health, en 2005 et a récemment été invité à rejoindre le conseil d'administration du Réseau européen d'évaluation des services de santé mentale (ENMESH). Il est chercheur invité à l'Institute of Health Economics (Edmonton). Il continue de former la prochaine génération de chercheurs en santé mentale et en toxicomanie en collaboration avec des collègues québécois, canadiens et internationaux. Il est un membre actif du conseil consultatif de la Commission de la santé mentale du Canada.

   

 

    

Survol des projets ZEPSOM

Cliquez l'image pour retourner à la page d'accueil des projets ZEPSOM

zepsom overview