Un peu d'espoir pour les maladies raresavec Carl Ernst (Metro Montréal)