Coordonnatrice/Coordonnateur, Alliance en santé mentale du Québec

Résumé du poste

La coordonnatrice ou le coordonnateur de l’Alliance sera responsable de l’organisation des différentes instances de l’Alliance, du suivi de ses indicateurs de développement et de la participation aux différentes rencontres essentielles au déroulement des activités prévues. La personne retenue pour ce rôle sera aussi responsable des activités de mobilisation des connaissances et de liaison entre les trois axes, ainsi qu’avec les milieux cliniques. La coordination sera soutenue par les directeurs scientifiques des trois IUSM et/ou leurs déléguées.

Description des tâches

La coordonnatrice/le coordonnateur de l’Alliance soutiendra les directeurs de l’Alliance, en travaillant étroitement avec la Directrice des initiatives stratégiques du CR Douglas, dans le déploiement des différentes instances de l’Alliance et dans l’atteinte de ses objectifs. En particulier, la personne retenue devra :

  • Coordonner les activités de recherche menées entre plusieurs groupes de recherche
  • Développer le volet de transparence de l’Alliance, y compris un tableau de bord pour rapporter les activités de l’Alliance et le contenu de son site web
  • Veiller à la mise en place et du suivi des différents comités de l’Alliance, y compris leurs rencontres régulières
  • Rédiger les rapports d’activités de l’Alliance
  • Participer à l’élaboration des documents stratégiques et opérationnels de l’Alliance
  • Développer et gérer les budgets des projets de l’Alliance
  • Planifier et organiser des réunions et événements, soutenir le réseautage entre les membres clés des équipes de recherche
  • Être l’ambassadeur/l’ambassadrice de l’Alliance dans le contexte de conférences, réunions et autres rassemblements

Qualifications requises

  • Maîtrise dans une discipline reliée à la biologie ou la santé, avec préférence pour santé mentale et/ou neurosciences
  • 2 ans d’expérience de coordination de projet
  • Expérience dans les secteurs de la santé et des services sociaux et/ou dans le milieu de la recherche
  • Maîtrise des logiciels de bureautique PowerPoint, Excel, Word et connaissances des applications collaboratives comme Teams, Zoom, etc.

Toute combinaison de scolarité et d’expérience pertinente pourra également être prise en considération

Aptitudes requises

  • Excellentes capacités interpersonnelles, professionnalisme
  • Bilingue (compréhension, écrit, parlé) français et anglais
  • Excellentes capacités organisationnelles
  • Habilité à gérer plusieurs dossiers à la fois et les priorités dans un contexte complexe
  • Autonomie dans son travail
  • Excellentes aptitudes de rédaction

Lieu de travail

Pavillon Frank B. Common, Centre de recherche Douglas, 6875 blvd. LaSalle, Montréal, H4H 1R3

Horaire de travail

  • Poste à temps plein; contrat de 3 ans renouvelable
  • Quart de jour, 35h/semaine

Salaire

55 000 $ - 70 000 $ selon qualifications

Sera appelé à se déplacer?

Le poste implique des déplacements occasionnels afin d’assurer une bonne coordination avec les deux autres sites impliqués d ans l’Alliance (notamment à l’Est de Montréal et à la Ville de Québec).

Modalités de soumission des applications

Soumettre votre lettre de motivation et CV à l’adresse research.centre@douglas.mcgill.ca

Nom - Superviseur.e immédiat.e

Dre Sylvanne Daniels
Directrice, initiatives stratégiques
Centre de recherche Douglas

Dates d'affichage

à

L’Alliance en santé mentale du Québec (ci-après, « l’Alliance ») est une toute nouvelle initiative financée en partenariat par les Fonds de recherche du Québec – Santé et Janssen (Partenariat Innovation-Québec – JANSSEN; PIQJ). L’Alliance rassemble les trois Instituts universitaires en santé mentale (IUSM) du Québec, soit l’IUSM Douglas, l’IUSM Montréal et l’IUSM Québec (CERVO) autour d’un objectif central : mettre en place une stratégie inter-institutionnelle afin de cibler les domaines prioritaires de recherche en santé mentale et d’accélérer nos progrès par le développement d’activités communes reposant sur une masse critique de chercheurs.

Aussi, ses activités seront coordonnées autour de trois axes : la Valorisation des données existantes en santé mentale, la Collecte de nouvelles données communes, le Développement d’interventions novatrices en santé mentale. L’Alliance sera coordonnée administrativement à partir du Centre de recherche Douglas.