Efficacité du soutien post-logement transitoire auprès des femmes en situation d’itinérance.

TitleEfficacité du soutien post-logement transitoire auprès des femmes en situation d’itinérance.
Publication TypeReport
Year of Publication2019
AuthorsMJ Fleury, Grenier G, Perrottet D, Bamvita JM, Imboua A, Gabet M
Date Published02/2019
Abstract

L’accès à un logement décent et abordable est essentiel à la réinsertion sociale et professionnelle des personnes en situation d’itinérance. Conçus pour cette fin, les programmes de logements transitoires (LT) ont pour objectif de développer les compétences et aptitudes nécessaires pour obtenir et conserver subséquemment un logement permanent. Afin d’assurer une continuité de soutien auprès de leurs anciens résidents, plusieurs ressources ont instauré un service de suivi post-LT. Cette recherche exploratoire a pour objectif d’étudier l’efficacité du suivi post-LT auprès de 10 femmes précédemment hébergées dans deux ressources de Montréal: Logis Rose Virginie et le Chaînon. Une stratégie de triangulation de la collecte de données a été retenue, intégrant: a) les usagères (n=10) rencontrées lors des deux entrevues ayant lieu à six mois d’intervalle (T0, T1) et ayant répondu à un questionnaire; b) les intervenantes des usagères effectuant le suivi post-LT (n=2), ayant complété des fiches de contact (questions fermées) lors de chaque suivi; c) et l’équipe de direction (n=4), rencontrée en entrevue de groupe intégrant les deux intervenantes (6 personnes au total). Lors de l’étude, la majorité des usagères (80%) avaient conservé le même logement (stabilité résidentielle). Les usagères étaient majoritairement satisfaites ou très satisfaites de l’aide reçue dans le cadre de leur suivi post-LT. Les usagères accordaient énormément d’importance au soutien émotionnel offert par les intervenantes dans leur processus de rétablissement, celui-ci étant toute aussi important à leurs yeux que le soutien d’accompagnement. Aucune différence significative n’a été observée entre le T0 et le T1 concernant les facteurs de besoin, prédisposant ou facilitant la réinsertion sociale/professionnelle et la stabilité résidentielle, signe que les usagères ont conservé les habilités qu’elles avaient acquises lors de leur passage en LT, entre autres grâce au suivi post-LT. Cette étude exploratoire montrent que le LT accompagné d’un service de soutien (suivi post-LT) peut aider des femmes particulièrement en situation d’itinérance chronique et ayant de nombreux troubles mentaux ou d’utilisation de substance à accéder à un logement permanent. Une série de recommandations sont présentées afin d’améliorer l’efficacité du LT et du suivi post-LT, ainsi que l’organisation des services pour les femmes en situation d’itinérance ou à risque de l’être.

URLhttps://douglas.research.mcgill.ca/docs/Rapport_ soutien post-logement_transitoire_aupres_des_femmes_février 2019.pdf