Vieillissement, cognition et maladie d’Alzheimer

  
    
 

Responsable : Pedro Rosa Neto, MD, PhD

acadPlus de dix équipes de recherche de renommée internationale provenant de diverses institutions académiques d’Europe (U. de Gotheburg, Institut Pasteur, Institut Karolinska, U. d’Amsterdam), des Etats-Unis (Mayo Clinic, U. de Wisconsin, U. Washington, U. of Michigan) et de la grande région de Montréal (Institut Neurologique de Montréal, Centre de recherche de l’Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal, Département de pharmacologie de McGill, Centre McGill d’études sur le vieillissement) participent activement aux activités du programme de recherche Vieillissement, cognition et Alzheimer ainsi qu’à celles du Centre d’études sur la prévention de la maladie d’Alzheimer du Douglas. Il réunit des expertises éprouvées et diversifiées dans les domaines de la neuroscience, de la neurologie, de la psychiatrie et de la médecine gériatrique. Il utilise des technologies d’imagerie (IRM, TEP), la banque de cerveaux Douglas/Bell, des outils génomiques (GWAS, RNAseq) et protéomiques (Centre de génomique McGill) ainsi que des outils de pointe pour la détection de biomarqueurs (Luminex, SIMOA, ELISA, LC/MS/MS), la modélisation animale, les évaluations cognitives et sensorielles, L’équipe Vieillissement, cognition et maladie d’Alzheimer a mis en place un programme de recherche multidisciplinaire de renommée internationale sur la neurobiologie du vieillissement sain et malsain, en mettant l’accent sur la cognition et sur l’étiologie et les traitements de la maladie d’Alzheimer. Les scientifiques multidisciplinaires et interdisciplinaires de l’équipe Vieillissement, cognition et maladie d’Alzheimer ont obtenu un financement conjoint important des IRSC et du FRSQ et ont publié de nombreuses publications conjointes dans des revues de premier plan telles que (Nat. Comm, Nature Reviews Neuroscience, JAMA Psychiatr. Alz. and Dement, Mol. Psychiatr., Neurology…). Récemment, des scientifiques du Douglas du Centre d’études sur la prévention de la maladie d’Alzheimer, le groupe Vieillissement, cognition et maladie d’Alzheimer (Villeneuve, Poirier, Chakravarty, Rosa-Neto, Gauthier, Rajah, Breitner) et de l’INM (Evans, Collins, Spreng) ont uni leurs forces pour créer le premier ensemble de données (cohorte) offert par la nouvelle Plate-forme neuroscientifique canadienne ouverte (CONP), basée à McGill 😉 permettre à l’équipe Vieillissement, cognition et maladie d’Alzheimer de se positionner à l’avant-garde de l’initiative nationale Open Science.


Programme de recherche

L’étude des troubles liés à l’âge tels que la maladie d’Alzheimer est devenue multidisciplinaire par nature et nécessite une technologie de pointe pour cartographier les parties silencieuses et visibles de la maladie. Même les interventions pharmaceutiques (en prévention ou en traitement) nécessitent désormais un suivi des biomarqueurs, une stratification génétique et des techniques d’imagerie multi-modèles solides qui vont au-delà des simples évaluations du volume de l’hippocampe. Nous travaillons avec le Centre de génomique McGill sur de nouvelles technologies protéomiques qui permettent le contrôle simultané de plus de 95 protéines dans le sang et le liquide céphalo-rachidien de sujets expérimentaux. En collaboration avec des experts en biomarqueurs en Europe, nous étudions également des tests de biomarqueurs alternatifs pour la pathologie liée à la maladie d’Alzheimer dans le sang comme une alternative viable et rentable à l’imagerie TEP coûteuse ou à la ponction lombaire douloureuse pour l’échantillonnage du liquide céphalorachidien. Sur le plan thérapeutique, nous avons plusieurs cibles en tête (en fonction des résultats du financement), dont la plupart impliquent des manipulations des facteurs de protection associés au mode de vie, tels que l’exercice, le contrôle pharmacologique des taux de cholestérol et de la pression artérielle systolique, ainsi que le diabète. Nous avons de nouveaux programmes en cours de mise en œuvre et qui sont financés pour les 3 à 5 prochaines années, qui impliquent des interventions avec des chiens d’assistance (en partenariat avec MIRA), la surveillance du risque vasculaire, la stimulation transcrânienne chez les sujets souffrant de troubles cognitifs et l’accès à notre vaste ensemble de données PREVENT-AD via la plateforme ouverte des neurosciences au Canada.


Chercheurs primaires

Véronique Bohbot, PhD

Véronique Bohbot

Mémoire spatiale, navigation et neuroplasticité chez l'humain

Mark Brandon

Circuits neuronaux de la mémoire
John Breitner

John Breitner

Prévention de la maladie d’Alzheimer
2022_mahsa_dadar

Mahsa Dadar

Les maladies du vieillissement, cérébrovasculaires et neurodégénératives
ducharme_grey_background

Simon Ducharme

Labo DFT et neuropsychiatrie
Serge Gauthier, MD

Serge Gauthier

Recherche sur la maladie d'Alzheimer
Maxime Montembeault
Vasavan Nair, MD

Vasavan Nair

Prévention et le traitement de la maladie d' Alzheimer
Judes Poirier

Judes Poirier

Recherche sur la génétique de la maladie d'Alzheimer
mnrajah_iab_smaller

Maria Natasha Rajah

Neuroscience cognitive de la mémoire, du vieillissement et de la prévention de la démence
Pedro Rosa-Neto

Pedro Rosa-Neto

Laboratoire de neuroimagerie translationnelle
Sylvia Villeneuve, PhD

Sylvia Villeneuve

Imagerie multimodale du vieillissement cérébral
Dr. Paolo Vitali
Sylvain Williams, PhD

Sylvain Williams

Rythmes hippocampiques
2022_yashar_zeighami-2

Yashar Zeighami

Vieillissement cérébral sain et en contexte de maladie

Chercheurs associés

Mallar Chakravarty, PhD

Mallar Chakravarty

Anatomie computationnelle du cerveau
J. Bruno Debruille, MD, PhD

J. Bruno Debruille

Neurosciences cognitives et sociales