Activités pour le public - Approche communautaire - SPRING

Nous croyons que les chercheurs ont le devoir de diffuser les résultats de leurs travaux au-delà du milieu de l’enseignement. Cela est particulièrement vrai dans le domaine de la santé mentale où les universitaires peuvent aider à lever la stigmatisation qui s’y attache et communiquer la réalité de la guérison au grand public, aux législateurs, aux cliniciens et aux autres parties concernées. C’est pourquoi nous participons à diverses activités communautaires destinées au public.

Nous avons créé et maintenu la chaîne YouTube populaire recoverymentalhealth qui a de nombreuses vidéos courtes sur la santé mentale, la stigmatisation et le rétablissement. Cette chaîne est mise à jour régulièrement pour permettre au grand public de rester informé en ce qui concerne les derniers résultats de recherche. La chaîne héberge actuellement plus de 60 vidéos originales et affiche plus de 50 000 vues. Nous avons également produit un DVD sur le thème du rétablissement, dans lequel des chercheurs, des membres de la famille et des personnes qui ont souffert de maladie mentale et leurs proches parlent de leur vécu. Ce DVD est disponible gratuitement sur demande et peut être utilisé autant à des fins éducatives qu’à titre personnel.

Nous organisons aussi des événements grand public pour sensibiliser la population à la réalité de la maladie mentale. Cela comprend des événements gratuits réguliers à Montréal où Whitley et ses collègues présentent les résultats de leurs recherches sur la stigmatisation et le rétablissement dans un cadre informel, en utilisant un langage claire et accessible à tous. Whitley a aussi présenté des événements éducatifs en santé mentale pour le public d'un océan à l'autre, y compris des événements récents à St. John's, à Halifax, à Toronto et à Vancouver.

Nous avons également participé à de nombreuses activités de sensibilisation pour des parties prenantes. Whitley a notamment donné plusieurs séminaires aux écoles de journalisme à travers le Canada, y compris Dalhousie, Carleton, Ryerson et UBC. Ceux-ci ont été menés dans le but d'éduquer une nouvelle génération de journalistes canadiens sur les réalités de la maladie mentale, avec l'espoir que leur future écriture peut diminuer la stigmatisation et améliorer les attitudes du publique. Whitley a également collaboré avec Radio-Canada et le Canadian Journalism Forum on Violence and Trauma dans la production de « En Téte ». Il s'agit d'un guide convivial pour les journalistes, contenant des lignes directrices sur les meilleures pratiques concernant les rapports sensibles et précis sur les problèmes de santé mentale. Plus de 5 000 copies ont été distribués aux salles de rédaction du Canada.

Nous avons également animé de nombreuses conférences aux organismes communautaires, fournisseurs de service de santé mentale, églises, communautés culturelles et d'autres parties intéressées par notre travail. Nous travaillons activement auprès des médias, et notre travail a été publié dans le Globe and Mail, le National Post, le Toronto Star, CBC et BBC. En bref, la sensibilisation est un élément clé de notre mission d’encourager le rétablissement et de réduire la stigmatisation. C’est pourquoi nous sommes toujours disponibles pour présenter nos travaux aux groupes communautaires intéressés ou à discuter de notre recherche avec les journalistes.

Dr Whitley écrit également deux colonnes mensuelles populaires sur la santé mentale destinées au grand public, une pour Huffington Post et une autre pour Psychology Today. Il fait un effort particulier pour écrire dans les deux langues officielles pour le Huffington Post afin d'atteindre tous les Canadiens. Whitley a également écrit des articles pour une variété de journaux nationaux et locaux, dont la Gazette de Montréal, le National Post, la province (BC) et le St. John's Telegram.

Pour nous inviter à donner une conférence, participer à une entrevue avec les médias ou obtenir une copie de notre DVD, s’il vous plaît écrivez-nous à : robert.whitley@mcgill.ca.